Plasticité -
Revue d’étude des poétiques et pratiques de la plasticité dans la littérature et dans les arts

02. Du livre au film au livre...

[Sommaire du numéro]

 

Auteurs

Texte intégral

1SARA BÉDARD-GOULET est professeure d’études romanes à l’Université de Tartu, membre associée du centre de recherche Figura (UQAM) et de LLA-CREATIS. Ses intérêts de recherche portent sur les théories de la réception, sur l’écocritique et sur la psychanalyse.

2MARC LAVASTROU est membre permanent au sein de l'Equipe d'Accueil CREG (Centre de Recherche d'Etudes Germaniques) à l'Université Toulouse 2 – Jean Jaurès. Son doctorat soutenu en 2012, sous la direction de M. André Combes est intitulé La réception du cinéma allemand par la presse cinématographique française entre 1921 et 1933. Ses recherches portent sur le cinéma et la presse cinématographique. Marc Lavastrou a enseigné également à l'UFR de Lettres Musique et Philosophie de l'UT2J aux Département Arts et Communication et aux Département de Musique, il a donné également des cours à l'Institut Universitaire Jean-François Champollion d'Albi.

3MARIE-JOSÉ FOURTANIER est professeure émérite en langue et littérature françaises à l’université de Toulouse 2-Jean Jaurès et co-dirige le Programme « La Fabrique du lecteur/spectateur/auditeur par les processus de création» au laboratoire LLA-Créatis. Ses domaines de recherche sont la lecture subjective et l’imaginaire du lecteur liés à la notion de texte de lecteur, ainsi que les pratiques culturelles des adolescents d’aujourd’hui. Auteur de nombreux articles sur ces questions, elle a codirigé en 2011 Le Texte du lecteur et Textes de lecteurs en formation, aux éditions P.I.E. Peter Lang et, en 2012, Récits de genèse. Avatars des commencements, aux Presses Universitaires de Bordeaux.

4MARIE-PASCALE HUGLO est professeure titulaire au département des littératures de langue française de l’Université de Montréal et membre régulier du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoise (CRILCQ). Sa thèse en littérature comparée portait sur l’anecdote dans la modernité. Elle s’est ensuite tournée vers la littérature narrative contemporaine (française et québécoise) et les relations entre littérature et cinéma. Elle a notamment publié une monographie (Le sens du récit : pour une approche esthétique de la narrativité contemporaine (Presses du Septentrion, 2007)) et, en collaboration avec Karine Abadie, un dossier sur la littérature et le cinéma intitulé Cinésthétique pour la revue en ligne Textimage. Elle enseigne également la création littéraire et a publié des fictions. Son dernier roman, La fille d’Ulysse, paru en 2014 chez Leméac éditeur, a été sélectionné parmi les finalistes du prix Soroptimist de la romancière francophone 2016.

5MIREILLE RAYNAL-ZOUGARI est Maîtresse de conférences en Littérature, Cinéma et Etudes Visuelles, Département Art&Com Laboratoire LLA-CREATIS, Université de Toulouse Jean Jaurès. Après une thèse sur René Char et la peinture, elle consacre sa recherche à la relation entre les textes et les images (poésie, prose / images fixes et cinéma)), à la littérature moderne et contemporaine (Duras, Beckett, Robbe-Grillet, Char, Ponge, Albiach, Hocquard, Goffette), et au cinéma (Bresson,  Almodóvar, Pollet, Duras, Greenaway, Robbe-Grillet). Fondatrice de la revue Plasticité (UT2J) qui se veut un espace de réflexion et de création autour de la notion de Plasticité et, plus largement des problématiques de recherche liées aux Etudes Visuelles.  raynal@univ-tlse2.fr

Pour citer ce document

, «Auteurs», Plasticité [En ligne], 02. Du livre au film au livre..., mis à jour le : 17/09/2019, URL : http://revues.univ-tlse2.fr/plasticite/index.php?id=332.