Slavica Occitania

La Roumanie aux marches du monde slave - Histoire - Géographie

[Sommaire du numéro]

Adrian NICULESCU

L’arrivée et l’installation des Slaves sur le territoire de l’actuelle Roumanie

Icône PDFTélécharger le PDF

Résumé

L’archéologie, qui dégage les spécificités des civilisations slave et dace, nous permet de faire le point sur l’arrivée des Slaves (et particulièrement des Sclavins et des Anthes) sur le territoire de l’actuelle Roumanie durant le Haut Moyen-Âge. Leur venue, sous la protection de leurs alliés avars, se fait progressivement durant les Ve et VIe siècles. L’article s’appuie particulièrement sur les travaux de Maria Comșa.

Comme le relève déjà F. Conte, les Slaves étaient sans doute attirés par la mythique Byzance : l’actuelle Roumanie a donc heureusement ‘profité’ d’une brusque ouverture du limes (la sédition de Fokas en 602) qui offrit aux Slaves, ce qu’ils désiraient, aller vers le Sud, au lieu de se fixer devant la résistance de l’Empire.

Abstract

Archaeology, which highlights the specific features of Slavic and Dacian civilizations, gives us an overall view of the arrival of Slavs – and especially the Sclavins and the Anthes – on the territory of present-day Romania in the Early Middle Ages. Their arrival – thanks to the protection of their Avar allies – is progressive over the Vth and the VIth centuries. This article notably relies on Maria Coma’s works.

As F. Conte already pointed out, the Slavs were probably attracted by mythical Byzantium – present-day Romania thus happily benefited from a sudden opening of the limes (the insurrection of Fokas in 602 A.D) which gave the Slavs what they wanted – heading southwards rather than settling down and facing the resistance of the Empire.

Pour citer ce document

Adrian NICULESCU, «L’arrivée et l’installation des Slaves sur le territoire de l’actuelle Roumanie», Slavica Occitania Numéro 27 - La Roumanie aux marches du monde slave, 2008, p. 15-28.