Slavica Occitania

Présence du bouddhisme en Russie - Aspects du Bouddhisme en Russie occidentale (La secte Karma-Kagyü)

[Sommaire du numéro]

Ksenja PIMENOVA

Formes recomposées de traditions et d’innovations dans le bouddhisme Karma-Kagyü : le cas du centre de Moscou

Icône PDFTélécharger le PDF

Résumé

Les premiers centres Karma-Kagyü révendiquant l'héritage de la kagyü - une des quatre écoles du bouddhisme tibétain – apparaissent à Moscou et à Saint-Pétersbourg à partir de 1992. En 15 ans, le réseau de centres s'est élargi à plus de 70, situés essentiellement dans les grandes villes de la partie européenne de la Russie. Fondée sur les matériaux de l'enquête ethnographique menée dans un de ces groupes bouddhistes, notre analyse concerne les particularités de leurs pratiques et les raisons d'une large diffusion de la Karma-Kagyü auprès de certains milieux de l'intelligentsia citadine russe.

Abstract

The first centers of Karma-Kagyü claiming the heritage of the kagyu – one of the four schools of the Tibetan buddhism – appeared in Moscow and Saint-Petersbourg since 1992. In 15 years, the network of local centers has increased to 70, mainly situated in the cities of the European side of Russia. Relying on the materials collected during an ethnographic enquiry in one of these buddhist groups, we will analyse the features of their pratics and the reasons behind the large diffusion of the Karma-Kagyü amongst the circles of the urban Russian intelligentsia.

Pour citer ce document

Ksenja PIMENOVA, «Formes recomposées de traditions et d’innovations dans le bouddhisme Karma-Kagyü : le cas du centre de Moscou» in Dany Savelli (éd.) Présence du bouddhisme en Russie, Slavica Occitania, 21, 2005, p. 415-433.