Slavica Occitania

La franc-maçonnerie et la culture russe - Franc-maçonnerie et littérature

[Sommaire du numéro]

Rodolphe Baudin

La symbolique maçonnique dans Le Gentilhomme philosophe de Fedor Ivanovitch Dmitriev-Mamonov [1769]

Icône PDFTélécharger le PDF

Résumé

Inspiré de Micromégas, Le Gentilhomme-philosophe (1769) de Dmitriev-Mamonov transpose cependant la fable voltairienne des dimensions d’un voyage cosmique à celles d’une déambulation dans un jardin. Cette miniaturisation permet au récit de développer deux métaphores maçonniques : la construction du temple et la déambulation initiatique, dont l’analyse systématique est proposée ici.

Abstract

Based on Micromégas, Dmitriev-Mamonov’s philosophical tale Dvorjanin-filosof (1769), turns Voltaire’s account of a cosmic trip into the depiction of a walk in a garden on a Russian estate. This scale reduction allows the Russian writer to develop two major masonic metaphors : the temple construction and the initiatory deambulation around the lodge, both of which are analyzed in full details in the present paper.

Pour citer ce document

Rodolphe Baudin, «La symbolique maçonnique dans Le Gentilhomme philosophe de Fedor Ivanovitch Dmitriev-Mamonov [1769]» in Jean Breuillard (éd.) et Irina Ivanova (éd.), La franc-maçonnerie et la culture russe, Slavica Occitania, 24, 2007, p. 533-554.