Slavica Occitania

Bakhtine, Volochinov et Medvedev dans les contextes européen et russe - II. Esthétique de l'art verbal et poétique

[Sommaire du numéro]

Roger Comtet

Viktor Maksimovitch Jirmounski (1891-1971) et le formalisme russe

Icône PDFTélécharger le PDF

Résumé

Esprit encyclopédique, le germaniste et universitaire Jirmounski a été le compagnon de route attitré du formalisme russe au cours de la période 1915-1925 ; cela s’explique par ses contacts et ses amitiés avec de futurs formalistes comme Eichenbaum dans le vivier formaliste que fut le département des études romano-germaniques de l’Université de Saint-Pétersbourg avant 1914, mais aussi par son souci de théoriser la littérature à partir du romantisme allemand et du symbolisme russe. C’est dans sa grande période de collaboration avec les formalistes dans les années 1916-1921 qu’il écrit de solides ouvrages de stylistique et bâtit sa théorie des deux grands pôles poétiques universels à partir des critères formels de métaphore et métonymie. Son élection comme président de la Section des arts de la parole de l’Institut d’État d’histoire des arts en 1920 lui permet de fournir au formalisme la base institutionnelle et éditoriale dont celui-ci avait besoin et il a le souci de faire connaître les idées des formalistes en Allemagne. Mais Jirmounski va peu à peu s’éloigner du formalisme car il est trop conscient de la valeur du contenu dans l’œuvre littéraire ; il se rapprochera ensuite du marrisme, introduisant ainsi dans l’analyse des œuvres de la littérature orale une dimension sémantique et sociologique qui présente des convergences avec les idées du Cercle de Bakhtine.

Abstract

« Viktor Žirmunskij (1891-1971) and Russian formalism »

Owning an encyclopedic spirit, the Russian germanist and academic Žirmunskij has been an official companion of Russian formalists in the years 1910-1925 ; this is the consequence of his former contacts and friendships with future formalists as Èjxenbaum in the formalist breeding-ground of the Romano-Germanic section of Petersburg university before 1914, but also of his taste for literary theory applied to German Romantism and Russian Symbolism. During his great period of collaboration with formalists he writes solid works about stylistics and elaborates his own theory of both universal great poetic tendencies based on such formal principles as metaphor and metonymy. His election in 1920 as president of the Section for arts of voice within the State Institute for History of arts provides Formalists with the editorial and institutional base they needed ; meanwhile, he works to popularize Formalism in Germany. But further Žirmunskij will progressivly break with the Formalists because he could not really give up the idea of importance of meaning in literary works ; he will after adopt the main theories of marrism, introducing in this way a sociological and semantic touch in literary theory, which has something to do with the ideas of Baxtin’s Circle.

Pour citer ce document

Roger Comtet, «Viktor Maksimovitch Jirmounski (1891-1971) et le formalisme russe » in Bénédicte Vauthier (éd.) Bakhtine, Volochinov et Medvedev dans les contextes européen et russe, Slavica Occitania, 25, 2007, p. 205-224.