Sociocriticism

Téophile Koui et Victorien Lavou Zoungbo (coord.)

XXXVI – 1 « Diasporas / diasporisations noires : pratiques théoriques, politiques, artistiques et culturelles »

Dossier thématique : « Diasporas / diasporisations noires : pratiques théoriques, politiques, artistiques et culturelles »

XXXVI – 1 (décembre 2021)

Appel

Nous entendons et posons fondamentalement « Diasporas » tout à la fois comme débords et questionnements/resignifications des logiques d’appartenance ou d’assignation nationale et continentale.

C’est le parti pris critique qui fonde ce dossier de la revue Sociocriticism. De ce point de vue, les propositions de communication qui seront retenues, après expertise, devront éviter de revenir sur la généalogie des « diasporas » et sur la question de la légitimité de l’usage de la notion conceptuelle de « diaspora » appliquée aux multiples et complexes rapports des Noirs.es ou afro-descendants.es à l’Afrique (noire). Il existe désormais des bibliothèques solidement établies sur ces questions. Tout en ne perdant pas de vue ces questions, ce numéro spécial entend en priorité mettre l’accent sur :

1/ La dimension politique de « diaspora » ou comment les sujets noirs, afro-descendants, à travers différents positionnements, des revendications posées comme spécifiques, des associations protéiformes, des pratiques politiques, culturelles, artistiques et culturelles/cultuelles, etc., interrogent et interagissent, à partir de leurs vécus ou expériences imaginaires, avec les logiques nationales et continentales. Il est sans nul doute vrai que la globalisation actuelle joue un rôle incontestable dans ces interrogations, dans ces resignifications.

2/ Celles-ci engagent un débat de plus en plus perceptible sur la primauté jusque-là (ou toujours ?) concédée à l’Afrique (noire) comme « cuna », « mother land », « racine première » et fondatrice incontournable à laquelle ses « enfants » dispersés dans le « Tout-monde » (E. Glissant) rendent hommage et vers laquelle s’organisent les « retours » physiques et imaginaires tout au long de l’histoire transatlantique. S’il ne viendrait à l’idée de personne de récuser l’importance de l’Afrique (noire) dans ce qui intéresse ici, on doit remarquer en même temps que plus qu’un point fixe et immuable garant indéfectible des subjectivités noires ou afro-descendantes, l’Afrique (noire) entre et participe dorénavant d’un réseau complexe de significations symboliques et politiques. Parler de « diasporisations » ou de « Africa como diaspora mayor » rend compte de cette réarticulation tout comme, depuis les années 1990, l’émergence sémantique de la catégorie de l’« Afro-descendance » qui suscite encore controverses et débats dans l’arène universitaire, dans les mouvements culturels, chez les activistes, etc.

Ces deux points privilégiés ici peuvent être examinés du point de vue des théories et critiques culturelles et sociocritique, à partir des productions littéraires, filmiques, documentaires, artistiques, théâtrales, cybernétiques ou à partir des activismes politiques et culturels/cultuels. Dans cet ensemble, une attention critique devrait être particulièrement accordée aux voix des femmes, aux « identités barrées ou empêchées », aux régions du Maghreb, du proche et moyen Orient, d’Asie, aux enjeux politiques actuels liés à la coprésence des Retornados.as/Returnees en Afrique (noire).

Normes, modalités et adresses de soumission des propositions

Langues : français, espagnol, anglais, portugais

Normes éditoriales et modalités de soumission des propositions : http://revues.univ-tlse2.fr/sociocriticism/index.php?id=2490 (entrée spécifique)

Courriels des éditeurs : teophile.koui@yahoo.fr; lavou@univ-perp.fr

Calendrier

Date d’envoi des propositions : 15 juin 2021

Retour des évaluations : 15 août 2021

Envoi de la version définitive : 15 octobre 2021

Publication prévue : décembre 2021

Bibliographie minimale 

Gilroy P. (1993). L’Atlantique Noir. Modernité et double conscience

Hall S. (2007). Identités et Cultures. Politiques des Cultural Studies

Ménil R. (1999). Antilles déjà jadis

Muteba Rahier J. (ed. 1999). Representations of Blackness and the Performance of Identities

Lara Oruno D. (2015). La naissance du Panafricanisme

Lerner M. and West C. (1995,1996). A dialogue on race, Religion and Culture in America.

Lavou V. (2003). Du migrant-nu au citoyen différé

Lavou V. et Marty M. (2008). Imaginario racial y construcciones imaginarias

Projeto História 44 (2012). « Diásporas »

Said E. (1984). « Reflections on Exile », Granta 13 : 159-1972