Slavica Occitania

Bakhtine, Volochinov et Medvedev dans les contextes européen et russe - I. Philosophie et Sciences Humaines

[Sommaire du numéro]

Michael E. Gardiner

Le défi dialogique de Bakhtine aux sciences sociales

Icône PDFTélécharger le PDF

Résumé

Malgré les vicissitudes d’une vie personnelle difficile, Bakhtine est parvenu à mener une carrière intellectuelle brillante, qui aborde une quantité prodigieuse de sujets et s’impose aujourd’hui encore comme un ensemble de travaux stimulants, complexes et pleins de nuances subtiles. Si l’on prend en compte les écrits du Cercle de Bakhtine aussi bien que les textes dont il est indiscutable qu’il soit le seul auteur, on pourrait dire que cette œuvre s’intéresse autant à une phénoménologie existentielle mettant l’accent sur la perception humaine, le corps, l’intersubjectivité, l’esthétique de la création culturelle, qu’à la philosophie du langage et la théorie de la littérature, aux potentialités révolutionnaires de l’humour et du « carnavalesque », au questionnement critique du freudisme, du marxisme, du formalisme russe et de la linguistique saussurienne, ainsi qu’aux implications éthiques et morales de toutes ces théories. À ces prises de position vinrent s’ajouter des réflexions programmatiques sur la nature des sciences humaines au sens large, ainsi que diverses applications de ses idées sur l’analyse textuelle et linguistique, la littérature européenne et l’histoire de la culture. Ce qui est surprenant, c’est qu’en dépit de la nature transdisciplinaire du travail de Bakhtine et de l’influence incontestable qu’il a eue dans l’orientation des débats culturels depuis le dernier quart de siècle, son impact sur les sciences sociales aura été au mieux ponctuel et au pire minime. On soutient ici que l’oubli relatif dans lequel il est maintenu est dû au défi sérieux qu’un dialogisme bakhtinien lance à de nombreux présupposés et à de nombreuses méthodes qui sont indispensables aux sciences sociales dans leur pratique conventionnelle. On plaide en faveur de sciences sociales reconfigurées selon des lignes dialogiques, tenant compte d’aperçus riches en développements possibles que Bakhtine a donnés dans trois domaines cruciaux : la théorie du sujet humain comme « inter-sujet », la centralité de l’éthique dans l’étude de la société et la possibilité d’une critique idéologique dialogique.

(Trad. de l’anglaSis par Pierre Jamet)

Abstract

« Bakhtin’s Dialogical Challenge to the Social Sciences »

Despite the vicissitudes of his difficult personal life, Bakhtin managed to prosecute a highly successful intellectual career that encompassed a prodigious range of topics, which survives today as a challenging, complex, and many-hued body of work. If we include the writings of the Bakhtin Circle as well as Bakhtin’s own undisputed single-authored texts, such an œuvre could be said to encompass : an existential phenomenology that focuses on human perception, the body, and intersubjectivity ; the aesthetics of cultural creation ; the philosophy of language and literary theory ; the revolutionary potential of humor and the « carnivalesque » ; critical interrogations of Freudianism, Marxism, Russian formalism, and Saussurean linguistics ; and the ethical and moral implications of all of the foregoing. These interventions were supplemented by a series of programmatic reflections on the nature of the human sciences, broadly understood, as well as various applications of his theoretical and philosophical insights to textual and linguistic analysis, European literature, and cultural history. What is surprising is that, despite the transdisciplinary nature of Bakhtin’s work, and the undoubted influence he has had in shaping critical debates over the last quarter-century, his impact on the social sciences has been at best selective, and at worse minimal. This contribution will argue that this relative neglect is due to the serious challenge that a Bakhtinian dialogism presents to many of the key assumptions and methods of conventional social science. It will argue for a reconfigured social sciences along dialogical lines, taking into account Bakhtin’s seminal insights into three crucial areas : the theory of the human subject as « intersubject » ; the centrality of ethics in social inquiry ; and the possibility of a dialogical ideological criticism.

Pour citer ce document

Michael E. Gardiner, «Le défi dialogique de Bakhtine aux sciences sociales » in Bénédicte Vauthier (éd.), Bakhtine, Volochinov et Medvedev dans les contextes européen et russe, Slavica Occitania, 25, 2007, p. 67-87.