Slavica Occitania

Bakhtine, Volochinov et Medvedev dans les contextes européen et russe - III. Linguistique/s et métalinguistique

[Sommaire du numéro]

Catherine Depretto

Alexandre Romm (1898-1943), lecteur du Marxisme et la philosophie du langage (1929)

Icône PDFTélécharger le PDF

Résumé

L’article se propose de revenir sur la recension inachevée du livre de Volochinov-Bakhtine, Le marxisme et la philosophie du langage (1929), écrite par Alexandre Romm (1898-1943) et publiée intégralement par A.L. Beglov et N.L.Vasilev dans la revue Philologica en 1995 (N°3-4).

Linguiste, traducteur et poète, frère aîné du réalisateur de cinéma, Alexandre Romm était un membre actif du Cercle Linguistique de Moscou (1915-1924) et avait entrepris, au début des années 1920, une traduction du Cours de linguistique (le projet n’aboutit pas). On comprend pourquoi il a pu être attiré par un ouvrage dont un axe était la critique de Saussure. Bien que parfois difficiles à interpréter, ses notes nous permettent de compléter le tableau de la réception de l’ouvrage de Volochinov-Bakhtine dans l’URSS de la fin des années 1920 (les recensions publiées sont au nombre de trois). Elles nous fournissent aussi des éléments pour cerner l’évolution de Romm dont la trajectoire, à compter des années 1930 jusqu’à son suicide au front en 1943, renferme encore des zones d’ombre.

Pour citer ce document

Catherine Depretto, «Alexandre Romm (1898-1943), lecteur du Marxisme et la philosophie du langage (1929)» in Bénédicte Vauthier (éd.), Bakhtine, Volochinov et Medvedev dans les contextes européen et russe, Slavica Occitania, 25, 2007, p. 399-416.