Slavica Occitania

La franc-maçonnerie et la culture russe - Franc-maçonnerie russe et sociabilité: Voyages et réseaux (XVIIIème siècle et début du XIXème)

[Sommaire du numéro]

Vladislav RJÉOUTSKI

Les Français dans la franc-maçonnerie russe au siècle des Lumières : hypothèses et pistes de recherche

Icône PDFTélécharger le PDF

Résumé

L'auteur apporte un éclairage nouveau sur les étrangers dans les loges russes au cours de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, en particulier sur les Français, avec une étude de la loge La Réunion des Étrangers (fondée à Moscou en 1774) et de la diversité de leurs parcours maçonniques. En annexe : prosopographie des francs-maçons francophones en Russie au XVIIIe siècle.

Abstract

The author sheds new light on foreigners members of Russian masonic lodges during the second half of Eighteenth century, particularly on the French masons, with a study of the loge La Réunion des Étrangers [The Meeting of Foreigners] (founded in Moscow in 1774) and of the diversity of their masonic paths. Annexed: biographical notes of French-speaking freemasons in Eighteen-century Russia.

Pour citer ce document

Vladislav RJÉOUTSKI, «Les Français dans la franc-maçonnerie russe au siècle des Lumières : hypothèses et pistes de recherche» in Jean Breuillard (éd.) et Irina Ivanova (éd.), La franc-maçonnerie et la culture russe, Slavica Occitania, 24, 2007, p. 91-136.