Slavica Occitania

La franc-maçonnerie et la culture russe - Franc-maçonnerie et littérature

[Sommaire du numéro]

Léonie Heller

« Tout est arrangé d'après le nombre », ou les codes ésotériques de Zamiatine

Icône PDFTélécharger le PDF

Résumé

En tentant de porter nos réflexions sur le plan de la méthode, nous examinons le rôle de la composante «ésotériste» dans le roman de Zamiatine Nous autres (1921) que nous voyons, à la lumière de nos précédents travaux, comme paradigmatique du modernisme russe. Nous rattachons le roman à la tradition littéraire et montrons comment les «mathématiques» et la «guématrie», tout en se contredisant, se combinent pour créer une dynamique stylistico-symbolique propre à un certain type de l'écriture moderniste.

Abstract

While attempting to bring our thinking in terms of method, we focuse on the role of the "esoteric" component in the Zamyatin's novel We (1921), which we see, in the light of our previous works, as the paradigm of Russian modernism. We relate this novel to the literary tradition and we show how the "mathematics" and "guematria," while they contradict each other, combine to create a specifical stylistico-symbolic dynamics, that is typical for a certain type of modernist writing.

Pour citer ce document

Léonie Heller, «« Tout est arrangé d'après le nombre », ou les codes ésotériques de Zamiatine» in Jean Breuillard (éd.) et Irina Ivanova (éd.), La franc-maçonnerie et la culture russe, Slavica Occitania, 24, 2007, p. 555-581.